En ce moment

Du 6 avril au 3 novembre 2024

Programmation artistique

2024 fête les trente ans d’ouverture du Cyclop au public ! Pour cette saison, nous accompagnons et présentons des artistes engagé.e.s auprès de la nature, engagé.e.s dans les luttes féministes, engagé.e.s dans le partage des savoirs. Huit artistes seront en résidence et/ou invité.e.s à montrer leurs travaux dans les bois autour du Cyclop, une exposition en duo de Louis Guillaume et Théophile Peris débutera dès les premiers jours d’avril et en parallèle sera présenté des films d’artistes femmes d’Europe Centrale, des Balkans des années 90’s. Pendant l’été Rémy Yadan prendra le relais pour travailler avec sa troupe de performeurs à partir du film de Niki de Saint Phalle, Un rêve plus long que la nuit, tout juste restauré.

Du 6 avril au 28 juillet au Cyclop

Tondre, cueillir et créer.

Exposition en duo de Louis Guillaume et Théophile Peris.

Résidence de recherche et de production

Louis Guillaume et Théophile Peris sont particulièrement attentifs au « vivant », il est sujet de réflexion, d’intérêt, le vivant devient aussi matériau, élément constitutif du travail de ces plasticiens. Louis Guillaume utilise des plantes récoltées pour créer ses sculptures et installations, tandis que Théophile Peris travaille la laine, redécouvrant des gestes oubliés pour peindre ses idées.

Samedi 18 mai 2024 : projection des films de Virginie Yassef et mise en lumière de l'exposition "Tondre, cueillir et créer"

Pour La Nuit européenne des musées 2024, l’Association Le Cyclop propose la projection des films de Virginie Yassef, et la mise en lumière des œuvres Louis Guillaume et Théophile Peris. Dunes, film réalisé par Virginie Yassef, en 2023, dans le cadre de Mondes Nouveaux avec Anatole Abitbol, Ilanit Illouz, Vincent Lahache, Seulgi Lee, Théophile Peris, Pauline Phelouzat, Charles-Édouard de Surville dans la Dune Dewulf aux abords de Dunkerque qui rassemblent cette équipée jouant une sorte d’épopée tranquille et entrainante. « Cela ne peut pas être » dit alors le rocher, de Virginie Yassef produit par Le Cyclop en 2023, nous attire dans la forêt autour du Cyclop de façon tout aussi énigmatique que le premier film. 

Du 8 juin au 6 septembre au Cyclop

Ces voix chères qui ne se sont pas tues.

Programmation des films de Maja Bajević, Anna Daučiková, Sanja Iveković, Wanda Mihuleac.

construction du Cyclop, voient naître un renversement majeur en Europe, celui de la fin de l’Union soviétique, et de l’ouverture des frontières des deux côtés de l’Europe. Le Cyclop, une œuvre qui assume pleinement sa post-modernité, engage ces questions politiques, militantes et féministes. Nous abordons avec cette programmation par des séries de films faits par des femmes d’Europe centrale, des Balkans, engagées sur ces réflexions.

Du 7 septembre au 3 novembre 2024 au Cyclop

Mes nuits en couleurs.

Installation, performance, cycle de vidéos de Rémy Yadan.

À partir du film de Niki de Saint Phalle « Un rêve plus long que la nuit » datant de 1976, aujourd’hui tout juste restauré, Rémy Yadan est invité à imaginer une série de performances pendant l’été et l’automne 2024 en relation directe avec la projection du film de Niki de Saint Phalle, sur grand écran, en plein air, dans les bois. Rappelons que ce film a été réalisé en partie au Cyclop au moment de sa construction et dans la forêt de Fontainebleau.

Programmation culturelle

Visites, conférences, ateliers

Samedi 9 juillet 2024 : Taxitram

"TaxiTram est un voyage en autocar vers une sélection de plusieurs lieux d’art du réseau TRAM pour partir à la découverte de la création contemporaine en Île-de-France, et vivre des moments uniques, en compagnie des artistes, commissaires d’expositions ou des équipes." (Source : Tram Ile-de-France)

Plus d'informations et réservation via ce lien.

Samedi 13 juillet 2024, à partir de 15h30 : Visite et dégustation

Dans le cadre du 2ValléesEstival, visite de la programmation 2024 et dégustation des produits de Catherine Bosc-Bierne, productrice de menthe poivrée à Milly-la-Forêt.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre 2024 : Journées Européennes du Patrimoine

Visite guidée du Cyclop gratuite pour les enfants de 8 à 18 ans.

Pour être informé de tous nos évènements culturels et artistiques, inscrivez-vous à notre newsletter.

Passée

Murmures en fractales, des récits qui nous accompagnent… – Saison 2023

À quelques pas de votre arrivée au Cyclop, des sons, des tintements, des bruits de frottements et autres entrechoquements, arriveront à vos oreilles pour révéler à vos yeux de modestes ballets mécaniques, syncopés, presque dégingandés. Une certaine retenue se dégage de ces mouvements, une certaine élégance assumée. Ce travail d’assemblage musical, proche de l’équilibre du jonglage, est le fruit de la collaboration entre Rie Nakajima et Pierre Berthet, une sculptrice qui s’est tournée vers le son et un musicien qui a fait le chemin inverse. Ils se sont rencontrés, ont formé un duo appelé « Dead Plants and Living Objects » Plantes mortes et objets vivants, ils construisent ainsi ces sculptures sonores, et des moments de concerts performés.

En passant à gauche du Cyclop lorsque vous regardez la mosaïque de miroirs, conçue par Niki de Saint Phalle, vous vous dirigez vers un container entouré de fougères aigles.

C’est dans ce lieu à l’écart que vous pourrez découvrir les films de Sophio Medoidze qui vous emmèneront au nord de la Géorgie, à la frontière de la Tchétchénie, dans la région de Tusheti. Il s’agit d’un récit qui accompagne un groupe de cavaliers du Grand Caucase, leurs rites d’initiations, de la relation entre l’homme, le cheval et la nature. Les femmes sont mises à distance, et pourtant une femme tient la caméra, parfois de loin mais toujours très proche de ce qui se dit, de ce qui se ressent. Sophio Medoidze est une artiste qui a grandi en Géorgie, à Tbilissi, puis s’est installée à Londres en 2001. Son double regard nous captive, à la fois intérieur au pays, une connaissance intime des gens, des coutumes, elle partage une empathie avec les personnes qu’elle filme, mais son regard apporte aussi une distance presque occidentale sur le sujet filmé et nous permet d’entrer dans son histoire. L’Association Le Cyclop accompagne également l’artiste dans la réalisation d’un nouveau film qui sera présenté à l’automne en plus de cette sélection.

Un autre récit va investir les bois autour du Cyclop, celui de Virginie Yassef. De vraies fausses sculptures, peut-être des rochers avec des yeux, peut-être autre chose - le projet est lui-même en train d’être conçu au moment de l’écriture du texte -. Ces formes prendront place dans ce bois particulier, à l’orée de la forêt de Fontainebleau, des formes qui ressemblent à cette nature mais qui seront juste un peu modifiées, presque décalées, tout à la fois hyper réalistes et issues d’un univers de science-fiction. L’art, la littérature, les échanges de paroles, les extraits de journaux, les grands faits et petits détails qui deviennent presque obsessionnels, les traces formelles et intellectuelles, tout ce qui alimente notre pensée, nourrit le travail de Virginie Yassef qui le transpose en une douce féérie. On s’imprègne de son travail, on observe ces différences qui le composent qui le transforment, ces ouvertures vers un monde parallèle, un cheval passe… ce hiatus entre l’art et la vie.

Programmation culturelle 2023

SAMEDI 15 AVRIL À 15H30

Table ronde : Le graphisme au Cyclop.
Par Guillaume Allard, Vanessa Gœtz, Véronique Marrier et François Taillade. 

Guillaume Allard et Vanessa Gœtz, de l’Atelier de design graphique Pentagon ; Véronique Marrier, cheffe du service design graphique au Centre national des arts plastiques, et François Taillade, directeur de l’Association Le Cyclop, échangeront sur le projet et les partis pris de la nouvelle identité visuelle du Cyclop, en revenant sur l’évolution graphique depuis la création de l’association et les différents graphistes qui ont marqué le lieu.

SAMEDI 15 JUILLET À 15H30

Visite d’exposition et dégustation. 
Par Pierre Berthet & Rie Nakajima, François Taillade et Catherine Bosc-Bierne.

Pierre Berthet et Rie Nakajima, qui proposent une installation cinétique et sonore autour du Cyclop. Le parcours se présentera sous la forme d’une déambulation commentée par les artistes, suivie d’une dégustation de produits locaux, par Catherine Bosc-Bierne productrice de menthe poivrée.
Dans le cadre de l’évènement intercommunal de la CC2V : 2 ValléEstival.

SAMEDI 16 SEPTEMBRE À 14H00

Conférence : Le Village d’art de Chomo : un rêve bâti au cœur de la forêt.
Par Roberta Trapani.

Au moment des Journées Européennes du Patrimoine, et en parallèle à l’ouverture au public du village d’Art Préludien de Chomo (site d’art brut à Achères-la-Forêt), l’association invite Roberta Trapani, docteure en histoire de l’art et spécialiste de l’art brut et de l’architecture sans architectes. La conférence s’attachera à faire découvrir les paradis fantastiques de Chomo, Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle.
En partenariat avec l'association des Amis de Chomo et Patrimoines irréguliers de France.

L’Étincelant Cyclop – Saison 2022

Depuis exactement dix ans l’Association Le Cyclop a ouvert le lieu à la création contemporaine. La force du Cyclop et son cadre en ont donné les directions artistiques, elles se sont pour ainsi dire imposées. L’association accompagne des artistes dans la conception d’œuvres autour de quatre axes liés à son histoire : la création en commun, les correspondances entre la musique et les arts visuels, la performance, et la nature qui est son écrin. Le Cyclop est ainsi devenu un lieu de rendez-vous réguliers et d’échanges entre les publics et les artistes invités.

DAVIDE BALULA

Dust and Spores on a dancer’s Cloths
Poussière et spores sur les vêtements d’un danseur

Performance dimanche 22.05.2022 à 11h00 et 15h00
Quatre danseurs, vêtus de blanc, interprètent une chorégraphie dont l’instruction principale est de maculer leurs vêtements avec la terre et les végétaux de la forêt. Cette performance nous rappelle que la “nature” ne peut être appréhendée sans reconnaître que l’air, les humains, les micro-organismes, le sol, les minéraux et les machines sont plus que jamais indissociables.

CATY OLIVE

L’appel de la nuit

Installation lumineuse du 22.05 au 06.11.2022
Caty Olive réalise une mise en scène lumineuse du Cyclop, qui s’activera à la tombée de la nuit, les samedis et dimanches soir. Une douce transition lumineuse et éphémère entre le jour et la nuit permet de révéler toute la beauté du métal et les assemblages subtils pensés par Jean Tinguely et Seppi Imhof, telle une dentelle métallique. Elle redessine aussi de manière graphique le calepinage de la mosaïque de Niki de Saint Phalle.

JENNIFER CAUBET ET THOMAS TEURLAI

Juste avant le point de rupture

Expositiondu 22.05 au 06.11.2022 – Vernissage samedi 18.06.2022 à 20h30
Deux artistes Jennifer Caubet et Thomas Teurlai qui travaillent entre autres l’installation et le volume sont présentés dans un duo distancié dans la forme et l’espace occupé. Ils se rejoignent dans leur intérêt pour ces moments de tensions et de ruptures qu’ils développent chacun dans leurs installations.

ÉRIC GIRAUDET DE BOUDEMANGE

Sang Corrompu

Performancesamedi 15.10.2022 à 20h30
Hors les murs chez Hans-Walter Müller à l’aérodrome de Cerny (Essonne).

Éric Giraudet de Boudemangeen résidence de création pendant l’année 2021 au Cyclop est invité à restituer son travail intitulé Sang Corrompu. C’est une réflexion poétique et philosophique sur l’ère de la post-vérité générée par la manipulation de marionnettes en verre, par le souffle et les échanges de fluides.

Du 22 mai au 6 novembre

Programmation vidéo – Commissaire invité : Jean-Baptiste Delorme, conservateur du patrimoine au Cnap.

En collaboration avec le Conservatoire national des plantes aromatiques, médicinales et à parfum (CNPMAI) l’Association Le Cyclop lancera à l’automne 2022 une résidence d’artiste en rapport à l’environnement, aux plantes, aux vivants.